Mon panier
COVID 19 : Pour plus d'informations sur les livraisons, cliquez ici.

L'Oxford contre attaque

L'Oxford contre attaque

Et pour bien commencer 2020, on s’est dit qu’on allait commencer l’année avec la chemise la plus classique de notre vestiaire. Elle a vu le jour la première fois il y a un peu plus d’un an sur notre site. Et la revoilà !

La chemise Oxford, dans l’imaginaire vestimentaire, ça fait un peu penser aux années 50, aux jeunes preppies des prestigieuses universités américaines qui vont s’encanailler au dancing une fois par semestre, puis se marient à 20 ans, et finissent dans une agence de publicité à fumer énormément de cigarettes.

Il n’y a pas à dire, c’est un bel héritage du dernier siècle.

Dans une dizaine de jours, notre Chemise Oxford revient faire un tour en précommande.

Donc aujourd’hui, on vous explique comment on s’y est attaqué, et ce qui a changé depuis l’année dernière. Et on le fait d'abord, en image : 

La Matière.

D’abord, l’oxford, c'est un tissu 100% coton connu pour être robuste parce que les fils de chaîne et de trame sont tissés deux par deux. C’est ça qui lui donne cette épaisseur et ce grain particulier, idéal pour une chemise à porter en toute saison.

La chemise Oxford, c’est le grand classique du style qu’on pourrait appeler le « smart casual ».

Alors non, elle ne vous rendra pas plus intelligent, mais peut-être qu’elle vous en donnera l’air. L'idée, c'est simplement d’être élégant, mais pas trop non plus. À l’Américaine.

Vous vous en souvenez peut-être si vous nous connaissiez l’année dernière, mais la recherche de la matière avait été un peu chaotique.

On s'est confrontés pour la première fois à un fournisseur qui refusait de nous vendre sa matière au dernier moment. Pas parce qu’on n’avait pas les moyens, au contraire, mais parce que notre prix de vente de 69 euros était "trop bas" par rapport au prix de vente final des chemises de ses autres clients.

Il faut les comprendre, l’industrie des produits de bonne qualité a évolué dans ce sens : en tirant les prix vers le haut.

C’est pour ça que notre démarche d’essayer de mettre la qualité sur le dos d’un maximum de mecs en la proposant à un prix raisonnable, c’est pas du tout cuit. Il faut commencer par convaincre les fabricants qui ne comprennent pas toujours ce qu’on fait.

Finalement, on est tombés sur un très bon Oxford tissé à Venise chez Monti, un tisseur Italien. Même si c’est un peu logique qu’il soit Italien. Il tisse à Venise le type. Il ne va pas être Suédois.

Si on a choisi Monti, c'est parce qu'ils ont une vraie expertise dans ce tissu. Ils proposent notamment un Oxford en double retors.

Ça veut dire que plutôt que de tisser l’Oxford de manière classique, avec deux fils côte à côte, ils enroulent les deux fils entre eux pour rendre l’armure encore plus solide. Et ça, c’est beau.

Ceux qui la portent depuis 1 an le savent sans doute, c'est un tissu qui ne bouge pas et qui encaisse bien les lavages.

Ça se sent pas mal dans les tests matière qu'on a réalisés.

4,5/5 au test de la résistance de la teinture au lavage.

5/5 au test de la résistance de la teinture à la transpiration.

Pour son poids, il est de 170g/m2, ce qui est un poids plutôt lourd pour une chemise oxford, mais qui reste adapté à une pièce qu’on porte toute l'année.

Bon, quand il fera 30°C, vous aurez sans doute plutôt envie de porter un t-shirt ou une chemise en lin de toute façon.

À titre de comparatif, notre chemise d’hiver pèse 193g/m2.

Donc, cet Oxford Italien, c’est du costaud, c’est une épaisseur qui peut être portée toute l’année.

Ça a coupé

La chemise Oxford est plutôt décontractée, elle est historiquement montée avec un pli d'aisance au milieu du dos. Alors on n’a pas voulu dénaturer l’histoire de cette chemise.

Ce pli lui permet aussi d’être légèrement plus ample qu’une chemise ajustée, en rajoutant quelques centimètres de volume dans le dos. Ça permet de respirer un peu mieux après une raclette, et c’est plus élégant que des boutons qui sont à deux doigts de craquer.

Évidemment, rassurez-vous, on a fait en sorte que le pli ne donne pas un volume trop important. Ça reste une chemise, ce n’est pas un parachute.

Pour ceux qui connaissent la V1, la chemise aura d'ailleurs un peu moins de volume dans le dos et sera donc légèrement plus fittée dans le dos mais devant rien ne change. Là encore, ce sont de tous petits ajustements, rien de flagrant.

Pour la longueur, on a fait en sorte qu'elle soit plutôt longue pour pouvoir être portée dans le pantalon sans remonter à chaque mouvement. Mais ça reste parfaitement adapté pour la porter hors du pantalon, ce que vous ferez sans doute dans la majorité des cas. Pas de modification de ce côté-là.

Enfin, on a aussi revu l'aisance aux aisselles pour éviter que l’emmanchure ne remonte trop et vous coupe la circulation du sang quand vous vous grattez le nez. C’était un boulot d'équilibriste parce que si on met l’emmanchure trop basse, c’est très laid, donc à nouveau on a fait appel à Catherine, notre modéliste qu'on embrasse fort. On t'aime Catherine.

Parlons finitions.

7 points au centimètre pour les coutures, ça assure une bonne tenue et minimise le risque de déchirement.

Col button down de 7cm de long, avec un très léger arrondi. Pour la beauté du geste.

Gorge (c'est le petit nom technique de la patte de boutonnage) de 3cm de large, pour avoir un ratio parfait entre gorge et col qui doivent être bien proportionnés.

À l'intérieur du col, on a mis un entoilage très léger. Pour ne rien vous cacher, on a essayé 4 entoilages différents pour trouver le bon, c'est-à-dire celui qui tiendra dans le temps sans rigidifier le col.

Boutons en nacre, avec la bonne épaisseur. Depuis 1 an, on a stabilisé une épaisseur de bouton à 2mm qui est le bon équilibre entre résistance et confort, car un bouton trop gros devient galère à mettre et peut même abîmer les boutonnières.

On vous montre tout ça dans un kaléidoscope de finitions.

Couleurs

Pour les couleurs, on a bossé sur une gamme classique avec deux changements par rapport à l’année dernière :

Une blanche. Contrairement à l'année dernière, elle n'est pas blanc cassé, mais vraiment blanche. C'est la version la plus habillée et passe-partout. C’est simple, impossible de se tromper.

Une bleue ciel. Là aussi, on vous propose une alternative à celle de l'année dernière parce qu’elle est un peu plus claire. C'est un bleu vraiment ciel, quasiment aussi habillé que la blanche, mais un poil plus original.

Une rayée bleu ciel. La classique Oxford avec ses belles rayures fines.

Une rayée rouge. Pareil, mais en rouge. On a l’impression comme ça que c’est difficile à porter, mais en fait pas du tout. Déjà ça change un peu du bleu, et selon les associations que vous faites, elle peut être très streetwear, ou très habillée. En tout cas, nous, on est partis avec celle-là dans notre valise pour Noël. Et uniquement celle-là d’ailleurs. Parce qu’on l’aime bien.

Sizing

Comme on le disait, on a aussi un poil revu le sizing.

Notre focus est clair : on fait le max pour que vous n'ayez pas d'aller-retour à faire à la poste. D'une part, parce que c'est relou pour vous. Mais aussi, on ne va pas se mentir, parce que plus les échanges sont hauts plus ça nous coûte en logistique. On y gagne tous, donc de notre côté, on y met beaucoup d'efforts.

Vous pouvez donc prendre votre taille habituelle de chemise chez nous. On démarre au XS et on va jusqu'au XXL.

Si vous hésitez entre 2 tailles, on ne peut que vous conseiller de prendre la taille au-dessus. Les chemises qui tiennent le mieux sont les chemises pas trop près du corps.

Dites-vous toujours que plus un vêtement vous colle au corps, plus la matière travaille, et donc plus elle s’abîme. Au début, ça fait toujours un peu étrange de porter une chemise ou un pantalon légèrement plus large que d’habitude. Mais très vite, on ne peut plus s’en passer.

Confection

Pour la confection, on vous le disait déjà il y a quelques semaines, on déserte peu à peu le Maroc pour centraliser nos prods' en Europe, et quasi exclusivement à Porto. Outre le label Made in Europe qui est important pour un certain nombre d'entre nous, ça nous permet de simplifier et donc d'améliorer la qualité de notre travail avec nos partenaires parce qu'un voyage mensuel à Porto permet de rendre visite à tous nos fabricants d'un coup.

La chemise sera donc confectionnée chez Ribul, un nouveau partenaire à Porto. Super atelier, qu'on est allés visiter pour la première fois il y a 1 an et qu'on a revu en septembre. Ils sont excités par notre challenge de précommande et ont une très belle expertise sur le montage de chemise casual (denim, oxford, surchemise, etc.).

On est tristes de ne plus bosser avec Michel qui nous accompagne sur presque toutes nos prods de chemises depuis 3 ans mais aussi très heureux de démarrer cette nouvelle collaboration avec Pedro & son équipe chez Ribul.

Conditions

C'est notre chemise la moins chère puisqu'elle est à 69€. En fait, c’est même notre produit le moins cher pour le moment. Et on est hyper heureux de pouvoir la proposer à ce prix-là.

La campagne démarrera juste après les vacances, le mardi 7 janvier. Elle durera tout le mois de janvier et les premiers seront livrés fin mars et les prochains mi-avril.

Ready folks ?

ASPHALTE