Mon panier

Hello à tous,

Bon d'abord, on espère que vous et vos proches allez toujours bien et que ces premiers jours de confinement se passent correctement, et notamment que vous ne vous êtes pas barricadés derrière des montagnes de papier toilettes et de coquillettes.

L'ordre des priorités

De notre côté, notre priorité n°1 est la même que tout le monde, vous vous en doutez : faire en sorte de fumer ce virus le plus vite possible pour qu'il ait le moins d'impact humain, social et économique possible.

Toute l'équipe a donc pour mot d'ordre de respecter à fond les mesures du confinement.

Probablement comme la plupart d'entre vous, on est tous en télétravail depuis lundi. Sauf Antonin, notre styliste, qui continue d’aller seul au bureau tous les jours. Il avance sur le développement des vêtements et il réceptionne les prototypes et rouleaux de tissus qu’on continue de recevoir grâce au boulot des ateliers et des transporteurs qui continuent de bosser.

Un grand merci à eux qui nous permettent de ne pas mettre un stop total à notre activité et celles de milliers d'entreprises et d'indépendants.

 

Notre priorité n°2, c'est de minimiser l'impact du corona sur Asphalte. Pour ça, on va miser sur 2 choses, la productivité et la créativité.

Pour la productivité, l'idée est simple. Pour la première fois, on est tous en télétravail. Et plutôt que de se dire que ça va être les vacances, on préfère penser que c'est l'opportunité parfaite pour tester de nouvelles méthodes de travail et au contraire, améliorer la productivité de toute l’équipe.

Alors on a mis en place un point quotidien dans chacune des 3 équipes de la boîte : Produit, Expérience Client et Marketing. On crée des docs auxquels on n'avait jamais pensé pour le suivi de nos projets. Et pour l'instant ça dépote bien.

Pour la créativité, on n'a pas le choix. On doit revenir au tout début d’Asphalte, quand on faisait comme on pouvait avec des bouts de ficelle. On doit trouver la manière de communiquer la plus adaptée à la situation.

Et évidemment, vu qu’on ne peut plus se rassembler, on doit trouver une nouvelle manière de faire des shootings. Notre Steph préféré est confiné chez lui et il vous embrasse. Alors là encore, on n’a pas vraiment le choix, on va devoir faire les mannequins nous-mêmes dans les bureaux. On va faire ce qu’on peut hein, mais on n’est pas aussi beaux que Steph. Donc on vous demandera de l’imagination s’il vous plaît.

 

Priorité n°3 : on doit adapter notre planning de lancement en jonglant entre les ateliers et fournisseurs qui ferment ou baissent leur activité, et ceux qui continuent à rouler. On avait prévu dans les prochaines semaines beaucoup de nouveaux produits sur lesquels toute l’équipe bosse depuis des mois et pour lesquels vous étiez vachement enthousiastes. Donc on est sur le coup avec nos ateliers pour essayer de vous les proposer comme prévu.

Vous l’aurez compris, le mot d'ordre est simple : on doit continuer de faire notre taf au maximum tout en se protégeant et protégeant les autres du virus.

À l’Ouest, pas mal de nouveau

On a évidemment appelé tous nos fournisseurs et confectionneurs un par un cette semaine.

Ce qui est sûr, c'est qu’ils comptent sur nos commandes pour continuer à tourner. Si on les plante, on les met encore plus dans la merde qu'ils ne le sont déjà.

Parce que la majorité des clients de ces ateliers sont d’autres marques qui ont des boutiques avec pignon sur rue. Et comme elles ne peuvent plus ouvrir pour on ne sait pas combien de temps, elles annulent une grosse partie de leurs commandes.

Donc nos fournisseurs ont vu des annulations de commande massives débouler dans leurs boîtes mails, et ils comptent sur des boites comme nous pour les maintenir à flot.

Par ailleurs, il faut savoir qu'au Portugal, où on produit quasiment tout maintenant, l'État n'aide pour le moment pas les employés qui ne peuvent pas travailler à cause du corona. Autant vous dire que ces gens ont besoin de bosser.

Donc pour pouvoir faire, ça, ils ont mis en place des mesures très strictes pour le faire dans les conditions sanitaires optimales et éviter que cette saloperie de virus pénètre leurs enceintes. Car évidemment, il suffit d’un cas dans leurs équipes pour que l’atelier ferme pendant plusieurs semaines, ce dont ils n’ont clairement pas besoin en cette période déjà compliquée.

Donc ce qu’il faut retenir, c’est qu’ils ont mis en place toutes les mesures de sécurité possible contre le Corona dans leur job, et ils ont besoin de bosser. Alors de notre côté, on va tout faire pour.

Et mes commandes ?

Côté production des précommandes clôturées ces dernières semaines et que vous attendez (la Chemise Oxford, le Costume Business, les Sneakers Solides, le Chino Léger, la Veste en Denim, et le T-Shirt). Aucune usine n'a pour le moment annoncé de retard dans les productions, mais on vous tiendra évidemment au courant si on a des nouvelles.

Pour les prochains lancements, celui du Costume Frais mardi prochain est maintenu. Le tissu anglais de Hardy Minnis est déjà produit et notre atelier de confection en Europe de l’Est est prêt pour la confection, la Roumanie est très peu touchée par le virus donc chez eux, tout roule. Ils n'attendent plus que vos commandes. Si vous ne savez pas de quoi on parle, ou si vous avez quelques minutes pour un article et une vidéo, c’est par là.

Pour ce qui est de l'impact sur les futures productions, pour le moment, ce n'est pas alarmant mais on suit la situation au quotidien. Tout dépendra des usines, mais ça se jouera sans doute entre la Chemise d’été, le Sweat ou les Brogues.

Voilà, on espère que les quelques lancements et contenus qu’on vous a préparé pour les prochaines semaines seront des moments cools dans vos journées. En tout cas, on fait tout pour.

Merci pour votre soutien et celui que vous apportez directement à tous ces fournisseurs français, italiens ou portugais qui fabriquent vos vêtements. C'est grâce à vous qu’on peut continuer d'avancer, même dans ces temps difficiles.

D’ailleurs, on aurait une ou deux questions à vous poser sur votre rapport à la situation. Vous nous connaissez, on aime les questionnaires. Et puis vous avez le temps maintenant.

Restez chez vous, appelez vos proches, lavez-vous les mains et lisez des bouquins.

ASPHALTE

PS : si vous avez des questions, comme toujours c’est juste en bas, et on vous répond.

FR
FR