Mon panier

Say hello to my little friend

Ça y est, c’est le grand jour.

 

On vous dévoile notre dernière création commune : le Jean Ultime. Rapport à sa souplesse et sa robustesse bien sûr.

 

Le programme du jour, c’est de revenir sur les différents éléments de style de l’animal. C’est pas du gâteau parce qu’il y en a plein, mais on va essayer d’aller à l’essentiel. Attention ça décoiffe.

Rien ne va plus

Bon on va pas tourner autour du pot. Autant plonger direct dedans.

En tête on a le petit nouveau de la course, celui sur lequel personne ne misait au départ, le petit Rasta Rocket de l’histoire. Eh oui, vous êtes une majorité à avoir voté pour le One-wash, ou Rinse. Il s’agit de la toile lavée une fois, très doucement. Ce lavage léger assouplit légèrement la toile brute et fait ressortir le bleu profond de l’indigo. Ça lui donne un côté moins gris que le brut.

 

On pensait que vous seriez une majorité à voter pour le brut, mais voyez, comme quoi, tout le monde peut se tromper. On peut avoir une seconde chance ? Merci. Bon, il est aussi largement plébiscité on se plaint pas.

 

Juste derrière on a le Stone-washed. Un lavage plus long qui se fait traditionnellement dans des machines dans lesquelles on met des pierres, d’où son nom. D’aucuns pourraient croire que ça ressemble à un mauvais tuto appelé “comment casser sa machine à laver”. Mais c’est des petites pierres et des machines spéciales rassurez-vous.

 

Et enfin, le délavage bleached qui rencontre un peu moins de succès mais quand même, 20% c’est pas mal.

 

Dans le doute, on a quand même monté tous les protos pour voir. Et évidemment, on a eu envie de tous les faire. On se fait toujours avoir.

 

Donc y’en aura pour tous les goûts, puisqu’on vous propose les quatre délavages :

 

Le Brut, la toile telle qu’elle était en partant du japon. Un bon jean de bonhomme qui va se délaver et se patiner avec le temps. Plus rigide que ses copains qui sont délavés.

Le Rinse : celui-là, on l’a très légèrement délavé pour l’assouplir un peu et faire ressortir cette teinte de bleu profond.

Le Stone-Washed, lui, est plus délavé. Ça donne un look un poil plus vintage et fait ressortir à fond les magnifiques aspérités de la toile.

Et le Bleached : lavage maximal. L’indigo a quasi disparu et donne un jean plus souple, très clair et plus épuré.

A plates coutures

Pour la couture, on ne peut pas dire que vous ayez été d’une aide impressionnante. On est sur un quasi 50/50 entre jaune et orange. Du coup, c’est Antonin notre styliste qui a tranché et qui a choisi un jaune-orangé. Malinx.

On a aussi choisi de faire une couture ton sur ton et une autre jaune-orangé le long de l’intérieur des jambes, car la double couture contrastée est un peu lourde visuellement. On n’a rien inventé, d’autres fabricants le font aussi et on trouve que c’est le plus joli.

Boutons et manchettes

Pour les boutons et les rivets (qui sont les petits ronds métalliques qui renforcent les poches) vous avez voté à la grande majorité pour un métal vieilli. C’est pile ce qu’on voulait, ça va bien avec l’aspect brut général du jean. Nikel.

On a choisi de faire les boutons en zamac, un métal par balle, pour vous protéger les parties intimes. En vrai c’est juste un beau métal noble qui tiendra dans le temps. En plus c’est bien plus épais que le laiton. Il fait 2mm d’épaisseur donc on est sur du bon gros bouton. Vous n’allez pas galérer à le trouver tous les matins. Et les rivets sont en laiton.

Avalanches de détails

Comme toujours, on a été jusqu’au boutistes sur les finitions pour un niveau max de durabilité et de style.

 

La taille n’est ni basse, ni haute, elle est middle, indémodable, et confort. On a fait pas mal de protos différents sur ce sujet spécifique. Et on a finalement choisi celui qui scie le moins la taille quand on s'assoit. Vous allez adorer être assis. Si c’était pas déjà le cas.

Les passants font 1,3cm de large précisément et sont montés pour bien résister.

 

On a cousu la taille et le bas du jean en point de chaînette. C’est un détail qui fait plaisir à regarder : c’est une maxi couture à la ceinture et en bas de la jambe du jean pour tout renforcer. Et c’est plutôt canon.

Petits rappels pour ceux qui n’ont pas lu l’article de la semaine dernière parce qu’ils avaient mieux à faire et se croient meilleurs que tout le monde : on a choisi une su-perbe toile selvedge de 14oz chez nos amis nippons. Elle vient de chez Collect et a une compo très spéciale de 95% coton 5% polyuréthane. Attention, rien à voir avec le côté « stretch plastok » de son dérivé l’élasthanne. Ça vieillit exactement comme un 100% coton. Ça lui apporte de la souplesse, sans entraver son aspect brut et bonhommial.

 

Et sans surprise le jean a une coupe semi-slim qu’on a revu à notre sauce.

Un petit mot sur notre fabricant, qui s’appelle à nouveau Michel, qui est à nouveau à Casablanca, qui a à nouveau des dizaines d’années d’expérience et travaille avec les meilleurs, mais qui n’est pas le même Michel que notre fabricant de chemises aussi basé à Casa. Comme c’est côcasse madame la marquise.

 

Michel nous a très bien accompagné dans le développement de ce jean et a bien accroché avec notre idée de faire le meilleur jean de l’univers grâce à vos retours. On est entre de très bonnes mains les amis.

QUAAND ?

D’abord on se détend. C’est pour très bientôt.

 

Maintenant que vous savez tout sur le produit, reste à savoir combien va coûter l’engin. Figurez-vous qu’il est presque cadeau, on va vous le proposer en précommande à 99€. C’est modique.

 

On pourrait tranquillement lancer un truc du genre « si vous trouvez mieux ailleurs, on vous offre un saut en parachute ». Mais bon tout le monde n’aime pas le saut en parachute. Donc on le dit pas.

 

8 tailles seront proposées, du 28 (XXS) au 36 (XXL) et un guide de taille de champion sera mis à votre dispo, et la longueur sera fixe à 84cm. (Attention, il faut mesurer à partir de la fourche).

S’agissant d’un jean 4 saisons, qui se porte toute l’année, on a décidé de faire une campagne de 2 mois. Par contre évidemment les premiers qui commandent seront les premiers servis d’après la fameuse règle du First In First Out.

 

Les 1120 premiers seront stylés des jambes avant le 26/03.

Les 2040 suivants seront stylés des jambes avant le 07/05.

Les suivants Inch’Allah seront stylés des jambes avant le 28/05.

 

Le tissu est très très long à produire, donc traînez pas si vous êtes pressés de le recevoir.

 

Inutile de vous préciser qu’une pluie de photos et qu’une vidéo de haute volée vous accompagneront dans votre choix et que notre équipe sera sur le pont pour répondre à toutes vos questions.

 

Et le coup d’envoi aura lieu mardi prochain, le 06/02 à 10h pétantes.

 

C’est vivement que nous vous remercions de votre intérêt.

 

À vous lire,

ASPHALTE

Découvrir la pièce
ASPHALTE
C’est plus pratique comme ça.
Une notif dès qu’il y a un nouveau produit en ligne.
FR
FR