Shopping Cart
Delivery to the UK, Germany, Spain and Italy for 9€ with free returns and exchanges.

Alea Jacta Safari

On profite d’une éclaircie dans cette tempête de denim pour vous parler un peu de notre prochain projet : La Chemise Safari.

 

Comment on choisit les modèles qu’on vous propose ? En fait on s’est procuré des dizaines de bouquins de fripes mythiques, qu’on épluche en long et en large à la recherches d’idées pertinentes : des vêtements utiles et sur lesquels on peut vraiment apporter quelque chose de neuf

 

Et justement quand on est tombés sur les inspirations de cette chemise, on s’est vite rendu compte qu’il y avait pas mal de potentiel. Et assez peu d’offre.

 

Depuis ce bon vieux Indiana Jones qui en fait la pièce maîtresse de son vestiaire, on n’en voit plus guère. Pourtant c’est sans aucun doute ce qui lui a permis de rester sexy même à 60 ans. Si.

C’est sûr que c’est pas autant un classique du vestiaire qu’un jean brut, mais justement, c’est aussi ce qu’on a envie de faire cette année : vous proposer des fringues que vous n’avez pas encore, mais qui valent le détour en les travaillant correctement.

 

Et on dirait qu’on a tapé dans le mille parce que vous êtes presque 70% à ne pas en avoir, et parmi vous 57% à nous dire que c’est parce que vous n’avez pas encore trouvé la bonne. Bingo. Il était temps qu’on s’y colle.

 

L’approche globale qu’on a eu, c'est de rendre cette chemise plus facile à porter que celles qu’on voit dans les fripes justement. Par exemple on vous a demandé si vous vouliez des épaulettes ou non et vous avez été 64,4% à voter contre. Ca nous a conforté dans l’idée de simplifier un poil le design.

Et puis ces épaulettes, c’est pour y glisser son béret, y faire passer sa cartouchière ou y mettre des décorations militaires, et pas sûr que vous ayez besoin de tout ça. On vous juge pas hein. On suppose juste.

 

Faut pas déconner, on a quand même gardé pas mal de détails qui la rendent vraiment particulière et très différente des chemises que vous avez déjà, mais ça, vous le verrez la semaine prochaine.

Simple ou double ?

L’autre gros sujet, c’est qu’on hésitait sur l’épaisseur de cette chemise. On avait du mal à se décider entre une chemise bien épaisse, ambiance surchemise, avec un tissu anglais qu’on a trouvé chez Brisbane. C’est une toile de coton très épaisse avec un toucher “froid” assez surprenant.

 

Ou alors à l’inverse une chemise plutôt légère et estivale dans un coton/lin japonais qu’on a dégoté chez Kuwamura, les mêmes bonhommes qui fabriquent la flanelle de nos Chemises D’Hiver. Oui, on reste sur quelque chose de très bien.

 

Vous nous avez donc bien aidé puisque 61,4% d’entre vous ont voté pour le tissu fin et maintenant qu’on a l’info, on se rend compte que c’est effectivement beaucoup plus intelligent si c’est une chemise à porter tout l’été. Quand on y pense.

C’est un design de chemise hyper adapté pour l’été et c’est donc plus cool de l’avoir dans un tissu plutôt fin et de pouvoir la porter à même la peau, ce qui était pas vraiment le cas du tissu anglais.

 

D’autre part, les 30% qui ont ce genre de chemises nous ont expliqué les problèmes qu’ils ont généralement avec. Et un des gros problèmes qui ressort, c’est qu’elle fait pas mal transpirer. Donc avec ce coton-lin aéré, on va être pas mal.

 

Et on se servira sans doute du tissu anglais une prochaine fois pour faire un veste de mi-saison, c’est donc ce qu’on appelait un win-win dans les années 90.

Coton-lin maison

Le tissu qu’on a trouvé chez Kuwamura est assez dingue. Il a pas mal de tenue : c’est une toile de 195g, ce qui est quand même assez costaud (le denim de notre Chemise Brute fait 245g mais une chemise classique en popeline fait 125g par exemple). Et donc il froisse moins, là encore un problème que vous avez été 8% à nous remonter.

 

Et en même temps, il est composé à 90% de coton et de 10% de lin, ce qui lui apporte un côté plus léger et aéré qu’une toile de coton. Ca sera donc parfait pour faire le guignol les journées chaudes d’été sans avoir trop chaud.

 

Et en même temps suffisamment épais pour la porter au printemps et à l’automne une petite laine sur le dos, auprès du feu, votre chien endormi à vos pieds, votre pipe dans une main et votre verre de whisky japonais dans l’autre, en trinquant à la santé de Kuwamura. Par exemple.

 

Et comme toujours avec les Japonais, le tissage et les couleurs sont vraiment canons. C’est simple mais unique et les couleurs sont hyper justes. C’est généralement assez rare de regarder une gamme de couleur et de vouloir faire des prototypes dans ab-so-lu-ment toutes les couleurs. Mais chez eux c’est assez fréquent.

On vous réserve aussi des nouveautés au niveau des boutons, qui ne seront pas en nacre blanche mais des boutons en résine utilisés pour les vêtements de l’armée française. Aussi résistants qu’un char d’assaut les machins.

 

Merci encore pour votre aide avec vos réponses au questionnaire. Vous êtes beaucoup à prendre le temps de nous filer plein de détails qui nous permettent de faire les produits le plus aboutis possible. Heureusement que vous êtes là.

 

Ciao les jeunes,

ASPHALTE

 

Découvrir la pièce
ASPHALTE
C’est plus pratique comme ça.
Une notif dès qu’il y a un nouveau produit en ligne.
EN
EN