Shopping Cart
Delivery to the UK, Germany, Spain and Italy for 9€ with free returns and exchanges.

La raison de ce soudain avancement, c’est que l’année dernière, on l’avait livré en plein milieu de l’été. Et c’était un peu tard. Vous auriez voulu le porter dès la fin du printemps. Et on vous comprend, parce que nous aussi. 

Alors cette année, on fait comme vous avez dit. On livre au début de la saison. Bon, c’est un peu flippant pour nous, parce qu’on se dit qu’il faut quand même que vous ayez bien compris le principe de la précommande pour précommander un chino léger quand il fait 10°C, mais après tout, c’est le jeu. Vous nous dites qu’il faut qu’on s’améliore sur l’arrivée des produits dans la bonne saison, alors on s’exécute. On espère que vous nous suivrez. 

Mais revenons sur le chino en lui-même.

CHINO, DEUXIÈME DU NOM

D’abord, un petit mot sur la stratégie chino qu'on a décidée d'adopter en termes de chino. Parce que oui, on a une stratégie chino. Et alors ?

Notre but n’est pas de vous proposer 12 types de chinos différentsJuste deux : un pour l’hiver, notre chino costaud, et un pour l’été : notre chino léger. Basta. 

On aurait aussi pu faire le choix de ne vous proposer qu’un seul chino intermédiaire pour toute l’année. Mais si vous portez le même un jour sur deux toute l’année, il y a de bonnes chances qu'il fatigue à cause d’une utilisation intensive. En ayant des chinos adaptés aux saisons et en alternant, vous leur offrirez une durée de vie largement supérieure.

C’est pour ça qu’on vous propose deux chinos adaptés aux deux périodes de l’année. Quand il fait un peu froid, et quand il fait un peu chaud. 

Donc après notre Chino Costaud pour l’automne et l’hiver, place désormais au Chino Léger, partenaire des mois où la consommation de rosé dépasse celle du Perrier.

Vos réponses au questionnaire étaient claires. 

Les 3 problèmes qu’on devait résoudre avec ce chino : 

- Les vôtres se déforment en quelques ports,

- Deux trois lavages et la couleur se fait la malle,

- L’été, ils tiennent trop chaud

Et voilà comment on a fait. 

POUR PAS QU’IL NE SE DÉFORME

Les sapes molles et froissées, qui perdent toute leur tenue, c'est un truc qui vous énerve pas mal. Et on comprend. 

La raison principale à ce manque de tenue et à ces déformations, c’est clairement le tissu choisi pour monter le chino. 

Alors on a cherché, cherché, et on a finalement trouvé ce qu’il fallait : un tissu double retors, 100% coton. C’est une manière de tisser qui a été empruntée aux pantalons de l’armée colombienne. 

Le double retors, c'est cette technique qui consiste à retordre 2 fils de coton ensemble pour créer un fil plus résistant. Ça donne de la nervosité au tissu, donc ça froisse moins, ça se détend moins et c'est globalement beaucoup plus robuste.

Franco, le fabricant de notre matière nous a d'ailleurs conté une bien belle histoire à ce sujet quand on est allés le voir dans son usine, qui n'est autre que la plus vieille usine textile italienne encore en activité

Ça vaut vraiment le coup d’œil : 

 

Merci TFM pour ce tissu de dingue. 

POUR QUE LA COULEUR TIENNE BIEN

Quand on vous a posé la question sur vos chinos en général, vos réponses étaient assez claires. La couleur part au bout de quelques lavages. Le beau bleu profond que vous avez acheté se transforme en un dégradé de bleu violacé qui vous donne envie de le laisser au fond de votre placard au bout de quelques mois.

Et ça, c’est parce qu’ils sont montés en chino en fil de coton blanc, puis ils sont baignés dans un bain de teinture. Cette pratique donne une couleur qui ne tient pas au lavage.

Pour arranger ça, la fédération française du chino nous conseille vivement d'opter pour une teinture en pièce. Les rouleaux de tissu sont teints avant la confection et non pas une fois le chino monté.

Ce type de teinture permet aux pigments de mieux pénétrer la matière et assure donc une bien meilleure tenue de la couleur.

C’est ce qu’on a choisi en tout cas. Et depuis un an, la couleur de nos chinos n’a pas bougé d’un chouilla. 



D’ailleurs quand on leur fait passer des tests de résistance au lavage, tous les voyants sont au vert avec une note de 4,5/5.

LA COUPE EST PLEINE

Dans le questionnaire, on vous avait demandé si vous préfériez votre chino avec ou sans pince. Pas trop de surprise de ce côté-là, mais la pince monte un peu dans les sondages par rapport au dernier questionnaire, donc on n’est pas à l’abri de vous proposer les deux un de ces quatre. 85% VS 15% pour le moment, rdv aux urnes.

On avait aussi fait un check-up de courtoisie concernant la coupe, au cas où vous aviez une soudaine envie de patte d'eph', mais que nenni, on reste sur une semi-slim et ça nous va très bien.

L’année dernière, on vous avait proposé ce chino avec une coupe légèrement plus ample que d’habitude. Comme il est fait pour l’été, on a préféré que vous ayez de l’espace pour que vos jambes puissent s’exprimer. 

Mais on commence à le comprendre, dès qu’on élargit un peu nos coupes de pantalons, les notes de la coupe au questionnaire de satisfaction baissent. Donc cette année, on vous l’a fait légèrement plus cintré

Démonstration :

DES COULEURS SIMPLES ET EFFICACES

Pour les couleurs, ce sont les mêmes que l’année dernière. 

Un marine, classique et efficace.

Un camel, toujours présent.

Un vert olive, ambiance camouflage dans le maquis.

Un beige, qui se passe de commentaire tellement d'outsider il est passé favori en 3 photos.

STARCK N'A QU'À BIEN SE TENIR

Niveau design, on s'est offert deux ou trois petits plaisirs qui donnent vraiment du caractère et de la robustesse à la pièce.

Doubles surpiqûres sur l'extérieur de la jambe. De toute beauté.

Passants de 1,8 cm de large avec bartack (point de couture qui fixe le passant) débordant pour un meilleur maintien. Parce que oui, on sait que vous allez tirer dessus pour mettre votre fut’ alors qu’il ne faut pas le faire. Ne faites pas les innocents. On vous a vu. Donc, au moins, là, vous pouvez être tranquilles. Ça va tenir.

Zipper YKK d'un autre monde, puisque c'est une référence présente que sur le marché japonais. Solide à souhait.

Et bouton en zamac qui va bien.

LA CONFECTION

On vous le disait, on a rapatrié toutes nos usines de confection en Europe, et cette année, notre chino est fait au Portugal, chez Expotime. Cette entreprise familiale confectionne des vêtements depuis plus de 65 ans. Du solide.

ATTENTION CHANGEMENT DE TIMING

Pour nos campagnes courtes, actuellement de 8 jours, on se rend compte que vous êtes hyper réactifs, et que vous êtes une grande majorité à précommander soit le premier jour, soit le dernier. Alors ça ne sert pas à grand chose de laisser trainer ces campagnes trop longtemps, ça obstrue le site. 

Alors à partir de maintenant, toutes nos campagnes courtes vont durer 6 jours : on commence le mardi matin à 10h, et on termine le dimanche à minuit, 6 jours plus tard. Ça vous laisse bien le temps de passer précommande. 

Pour le reste, même histoire que d'habitude :

Lancement des précommandes mardi prochain sur notre site à 10h pétantes. Les 1000 premiers chinos seront livrés fin mai. Pour les suivants, ce sera début juin. Donc si vous voulez être dans le premier batch de livraison, on vous conseille de vous inscrire là.

- Campagne de 6 jours et tarif habituel de nos chinos, à savoir un délicieux 79€.

- Et dernière chose, on vous met le guide des tailles juste là, au cas où :

Des questions ? C’est juste en dessous. 

ASPHALTE

EN
EN